S'enregistrer

Résultat de votre recherche

La garantie constructeur, votre alliée en toute circonstance

Publié par stage sur December 8, 2015
| 0

Que se cache derrière ce terme qui peut paraître un peu obscur pour les non avertis ? La garantie constructeur est l’assurance de vous éviter quelques déconvenues lors des premières années après l’achat de votre véhicule neuf. Décryptage et conseils pour rouler en tout sérénité.

Lorsque vous achetez un véhicule neuf, il existe une garantie, comme pour de nombreux pro- duits. Il s’agit de la garantie constructeur. À quoi fait-elle référence ? Comment s’applique-t-elle ? Existe-t-il des clauses ? Quelles sont les raisons de souscrire à une extension de cette garantie ? Peut-on, dans le cadre de la garantie constructeur, faire réparer son véhicule dans le garage de son choix ? Voici autant de questions aux- quelles il est parfois un peu difficile de répondre, à chaud, lorsqu’il s’agit de prendre une décision, parfois au moment de l’achat. Commençons par son principe de base. La garantie constructeur est une assurance qui préserve de tout problème lié aux caractères défectueux des pièces mécaniques, électriques ou électroniques, pendant une durée qui peut varier entre un ou et sept ans, ou durant un certain kilométrage. Chaque constructeur a ses propres conditions. « La garantie constructeur est de deux ans pour les véhicules neufs chez Citroën. Nous proposons une extension jusqu’à 72 mois, que l’on peut souscrire à la commande, ou bien à la fin de la période de garantie. Il est possible de régler cette extension directement, ou encore par abonnement (seul ou avec un financement). Environ 40 à 45 % de nos clients souscrivent à cette extension », indique Oliver Dufour de BD AUTOS 45, concessionnaire Citroën et DS à Orléans.

Des formules clés en main disponibles

Au cours de cette période de garantie, le constructeur est obligé de prendre en charge toutes les réparations de remise en état de la voiture, qui peuvent survenir lors d’un usage normal (la garantie s’applique uniquement si la dégradation du véhicule n’est pas due à la responsabilité de l’usager). Pensez donc à consulter les clauses d’exclusion qui peuvent varier selon les constructeurs. Que couvre exactement la garantie constructeur ? Elle comprend la remise en état ou l’échange des pièces à titre gratuit par le constructeur, ainsi que la main d’oeuvre de l’opération de révision du véhicule. Si, par exemple, votre voiture subit une panne couverte par cette garantie, les frais de dépannage seront à la charge du constructeur et votre véhicule sera remorqué jusqu’au réparateur agréé le plus proche. Vous pouvez aussi prendre des extensions de garantie « Nous proposons différentes formules, pour les particuliers et les professionnels. L’extension de garantie pure et simple (durée et kilométrage donnés) est identique à la garantie constructeur, avec la prise en charge du rapatriement et la possibilité de bénéficier d’une voiture de prêt. Les révisions peuvent aussi être comprises avec un supplément. Tout est prépayé pour un maximum de sérénité. Pour les sociétés, c’est aussi une opportunité de budgétiser le coût total d’un véhicule », ajoute Olivier Dufour. Dans le cadre du contrat de garantie constructeur, le propriétaire du véhicule est ainsi notamment tenu d’amener sa voiture aux différentes révisions exigées par le constructeur.
Une extension de garantie indispensable ?
Quels sont les avantages à souscrire une extension à la garantie constructeur, que l’on vous proposera certainement au moment de l’achat de votre véhicule ? Du côté des concessionnaires, il s’agit d’un moyen de fidéliser leurs clients et d’apaiser les relations. « Pas de stress, ni de mauvaises surprises, pendant deux années supplémentaires, lorsque vous signez une extension chez Citroën. Les gros rouleurs sont inévitablement gagnants. Mais les personnes qui roulent peu doivent garder en tête que leur véhicule va aussi s’user. Avec des moteurs de plus en plus pointus, on retrouve parfois autant de défauts sur des petits kilométrages qu’avec de gros rouleurs », souligne Olivier Dufour. Se parer, se rassurer, c’est en quelque sorte un peu le même système qu’avec la sécurité sociale et votre mutuelle en cas de problème de santé. « Les voitures aujourd’hui sont bien plus fiables mais quand il y a une panne électronique, c’est assez difficile à réparer, et cela peu coûter très cher », ajoute-t-il.
Privilégiez les constructeurs agréés
Est-on obligé d’effectuer ses réparations dans un concessionnaire agrée par le constructeur afin de ne pas perdre la garantie constructeur ? Avant, c’était le cas, mais depuis 2010, le client a le droit de faire réparer son véhicule chez le garagiste de son choix, sans pour autant perdre son droit à la garantie contractuelle de constructeur. Cependant, les conditions recommandées par le carnet d’entretien du véhicule doivent être bien respectées. Il est légitime de se demander si les réparateurs indépendants sont suffisamment formés et équipés pour répondre aux exigences de modèles bardés de technologie, propre à chaque constructeur et parfois complexe. « Parfois, les clients mélangent vidange et révision. Il y a un cahier des charges à bien respecter. Je conseille de ne pas prendre de risque pendant les premières années du véhicule. Chez Citroën, quand on a à réparer un véhicule d’occasion d’une autre marque, on fait appel au constructeur donné. On ne peut pas maîtriser toutes les marques. Les garages agréés bénéficient de plus de campagnes de modernisation aux dernières technologies », précise Olivier Dufour. Il ajoute : « Si l’on sort de l’aspect purement juridique : un client tombe en panne au bout de trois ans et choisit d’aller dans le réseau du constructeur, après y avoir toujours fait son entretien, on va forcément le récompenser pour sa fidélité ».

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <strong> <em> <pre> <code> <a href="" title="">

  • Dernières actualités